Pour débuter cette troisième escale en Amérique du sud, la Colombie, nous commençons par la ville de Medellin. Seconde ville du pays, qui ne fait pas moins que la taille de notre tout Paris avec ses 3,3 Millions d’habitants.

Medellin, Colombie les rumeurs, les préjugés, l’histoire

Une grosse appréhension avant cette étape en Colombie, forgée par les médias et les rumeurs. D’ailleurs, en terme de voyages, on se rend compte que les rumeurs ont bien souvent 10 ans de retard. Les préjugés et rumeurs sur la Colombie et particulièrement sur Medellin ont la vie dure. Elles datent de l’époque ou la ville était le centre névralgique du commerce de drogue orchestré par Pablo Escobar dans les années 80. Depuis cette époque, la Colombie et particulièrement Medellin sont des destinations “évitées” et mal jugées. On pourra rajouter à cela les mécontentements politiques des Farcs. Après notre trajet mouvementé et peu reposant depuis Paramaribo, nous arrivons à Medellin ou nous nous lançons à la conquête de la ville. Ne souffrant d’aucun préjugé, nous nourrissons tout de même une petite appréhension. Pas simple de se faire un avis tant les contradictions sur la Colombie sont grandes.

Une fourmilière à ciel ouvert

Après quelques heures dans Medellin, nous nous rendons compte que la ville ne craint pas plus qu’une autre. Les gens y sont aussi accueillants et l’on y ressent une vraie force (certains diront que la cordillère des Andes y est pour quelque chose). Le centre ville est animé à journée entière, des milliers de commerces, et tout autant de vendeurs ambulants. Les places sont remplies et les parcs débordent de couleurs et de monde. Pour ces deux premières journées très chaudes nous avons découvert une ville vraiment impressionnante. Ne vous inquiétez pas, on s’habitue assez bien au climat.
L’activité du nombre impressionnant de commerces à Medellin semble inarrêtable, toujours un client dans la boutique et au comptoir. La quantité de commerce me fait penser à la France des années 40 ou l’on comptait 8 bars par villages (12 en Bretagne). Et que chaque métier était représenté (pour la prospérité des commerces, c’est de la même France dont je parle).
La conception très étonnante de la ville fait qu’a 10 min à pied du centre ville vous retrouvez une “zone industrielle”. Entendez plutôt par là de grandes rues remplies de magasins de 15 m² à perte de vue. Une centaine de garagistes dans le même quartier qui réparent motos et voitures à même le trottoir ou la chaussée. Noyés dans la foule, des quincailliers, des métallurgistes des droguistes, des cuisinistes ou encore des vendeurs de vélos.
réparateurs de motos - Colombie
Garagiste auto moto Medellin qui répare sur le trottoir

Des commerces à perte de vue

On retrouve également à Medellin, de véritables marchés à la brocante à ciel ouvert ou les gens vendent leurs biens directement dans la rue. Les marchandises proposées nous font faire un bond en arrière. On y trouve pas les bibelots de mamie Colette ou le vase de tata Monique. Mais plutôt des accessoires pseudo-modernes qui nous paraissent totalement obsolètes (chargeurs de l’iphone 12, porte carte ou pièces de R9…).
marche objets brocante Medellin Colombie
Marché à la brocante, San benito Medellin
Au milieu de ces rues noires de mondes (c’est la mer noire), on a pu constater quelques curiosités:
  • En Colombie, on peut jouer à Super Mario Bross sur Super Nintendo dans la rue
  • On peut acheter des DVD Erotico-porno-graphiques dans une rue qui longe une église
  • Il est possible de téléphoner pour 200 pesos / minutes auprès de vendeurs dans la rue
point phone - Colombie
Point Minute Celular vers tous les opérateurs pour ~8ct € / minute
(Le téléphone accroché à la vendeuse est utilisé par une cliente)

Les transports à Medellin

la ville de Medellin, vraie fourmilière possède bien sûr un trafic routier proportionnel à sa taille. On peut constater que 50% des véhicules circulant en ville sont des Taxis (les taxis jaune du service public) et 10% sont des bus (toute une tripotée de services, compagnies et styles de bus). Notre première expérience en taxi à Medellin a été très intense, on peut le dire, les colombiens sont de grands cinglés du volants! Musique à fond et lecteur dvd, notre chauffeur nous a emmené à une allure folle sur la rocade, frôlant les motos à 30 cm et doublant tantôt à gauche et tantôt à droite camions et autobus.
Malgré cette propension à rouler comme de grands malades, nous prenons tout de même un certain plaisir à regarder passer les voitures (un peu comme les vaches avec les trains).Parmi la faune automobile Colombienne, on peut observer tous types de véhicules très originaux. En premier lieux, les taxis , ils sont tous jaunes, ils sont totalement personnalisés par le conducteur et font partie du “service public”. Le véhicule choisi par son propriétaire varie de la Renault 9 à la Mazda.
taxi service public - Colombie
“Superbe” Renault 9 Servicio publico Taxi, Medellin Colombie
D’autre part, vous avez les véhicules de transport, les camions, qui sont un mélange d’Afrique et d’USA avec des vieilles mécaniques comme des bolides flambants neufs. Ils en chient sacrément dans les côtes mais ils sont foutrement robustes! (selon le vocabulaire local)
camion de transport Medellin Colombie
Vieux camion de transport à Medellin Colombie

Et dans la rue… des coups de coeur

Par ailleurs, on pourra observer toute une multitude de voitures de tourisme, comme dans toutes les villes me direz vous.. Non pas sûr vous répondrais-je! Car ici on retrouve une forte influence Française de par les chaînes de montage installées en Amérique du Sud et on retrouve donc un mélange de Renault 4 (4L pour les puristes), de voitures Japonaises ou encore d’Allemandes. A noter une forte tendance à modifier physiquement leurs véhicules (comprendre: un sacré paquet de jacky tuning).
4L medellin Colombie
Renault 4 dans son jus à Medellin Colombie
Mon petit coup de <3 (sooo cute)
La quatrième catégorie de ces véhicules de Medellin: les Bus (Autobus en Espagnol)
On en trouve de nombreuses sortes, de toutes les couleurs et toutes les formes, le plus souvent rattachés à un quartier ou une avenue. Du bus Jamaïcain avec le double échappement vertical aux Chivas, bus traditionnels d’Amérique du Sud.
D’ailleurs, je vous conseille de réserver à l’avance si vous souhaitez partir en excursion en Chivas. Je vous conseille de réserver  ici pour une virée de 4h en Chivas dans les lieux emblématiques de la ville à bord d’un de ces bus traditionnels. Il vous emmènera notamment dans la célèbre Comuna 13.
autobus Chivas Medellin Colombie
Bus Chivas traditionnel en Amérique du sud

Dernier point, cadeau pour nos amis de métropole, ici un ticket de métro coûte 0,35 € et la ville scindée en deux est plutôt bien desservie malgré ses 2,5 rames de métro. D’ailleurs ils appellent ça un métro mais c’est un RER et aérien en plus!

Une ville d’art et de culture

Je ne pouvais pas vous parler de Medellin sans parler de cet esprit artistique et architectural que l’on retrouve dans de nombreux bâtiments, églises et parcs. Nous avons tout particulièrement étés agréablement surpris par la place Botero du nom de l’artiste Fernando Botero, sculpteur natif de Medellin excellant dans les œuvres représentant des personnes et animaux bien en chair (obèses carrément). Quelque soit votre éducation artistique, vous aurez déja vu l’un de ses sculptures en photo!
Statue fernando Botero Medellin Colombie
Grosse dame couchée avec un bob sur les fesses – Fernando Botero
(sans nous, elle aurait attrapé un rhume des fesses)

Voilà les quelques premières choses que nous pouvons vous dire après ces premiers jours passés à Medellin, sans trop nous fier aux préjugés, nous avons plongé dans cet univers un peu curieux et très vivant. Un premier aperçu très positif de la Colombie qui nous ravit à l’idée de poursuivre la découverte de ce pays. Notre collègue Français à l’auberge s’est fait voler son passeport la semaine dernière et braquer avec un flingue mais j’imagine qu’ici ce sont des choses qui arrivent! (pour toi celle là maman). Non sans rire, on s’y sent bien !

Prochaine étape: Medellin vue d’en haut et 10h de bus de nuit pour rallier Bogotà.

Article précédent: du Suriname en Colombie

Autre activité sympa et incontournable à Medellin

Si vous avez un peu de temps et que vous souhaitez découvrir les alentours de Medellin, j’ai un super plan pour vous. Partez sur la journée en excursion jusqu’à Guatapé, son barrage et sa célèbre Piedra del Peñol ? Vous découvrirez également Peñol connu comme étant le village le plus coloré de Colombie.
Pour une trentaine d’euros, vous partez pour une journée de 10h tout inclus, donc profitez-en !

Partez en excursion à Guatapé et Piedra del Peñol
Parler de Charles de Gaulle avec un Colombien postillonnant 
lors d’une manifestation catholique : CHECK

Pour relire notre dernier article