Après notre épopée Péruvienne que vous avez étés nombreux à suivre avec la plus grande attention, nous voilà partis pour notre 6 ème étape: La Bolivie.

Après une nuit a Puno, (ville répugnante) sur le bord Péruvien du Lac Titicaca (rien à voir avec Titi Ozan), nous partons pour Copaccabana côté Bolivien.

 

Copaccabana, Tourisme, Hôtels et Titicaca

 

Nous arrivons un peu à l’improviste dans cette ville côtière célèbre uniquement pour sa proximité avec les Islas del Sol.

 


copaccabana titi caca frontière bolivie pérou
Vue de la baie de Copaccabana, Bolivie
Une énorme ville à touristes en transit où chaque restaurant propose des Pizzas et des plats du monde (qu’ils ne savent pas cuisiner).

 

Nous prenons tout de même le temps de nous y balader observant en plusieurs points une vue imprenable sur le lac Titicaca. Nous remarquons également une curiosité locale (peut être nationale…) Aucune maison n’est entièrement terminée, toitures aléatoires et façades briques et ciment nous donnent une impression de ville en permanente construction.

 

Nous passons une première nuit dans un hôtel miteux (on a dormi dans nos duvets) où les « Duchas calientes » et le « wifi » n’existaient que sur le panneau à l’entrée. Pour notre seconde nuit nous choisissons un hébergement un peu plus classieux pour bien nous reposer avant de se lancer à la conquête de la célèbre Isla del Sol. La nuit paisible que nous avions imaginée ne le fut pas tant après avoir goûté les vins locaux et improvisé un concert de Johnny à 1h dans l’hôtel.

 

Isla del Sol, Traversée houleuse sur le Titicaca

 

Comme je le disais, la ville de Copaccabana sert uniquement de point de départ aux navettes en direction des îles, il en part 3 à 4 fois par jour pour plusieurs destinations sur le lac.

montagne isla des sol lac titi caca
Vue d’en haut, Isla del Sol, Bolivie
Après une très réparatrice nuit de 4h, quelques incertitudes gastriques et un petit déjeuner continental, nous partons pour 2h de bateau sur un lac Titicaca plutôt agité et nous arrivons enfin sur Isla del Sol.

 

Nous partons pour 1 journée et 1 nuit sur l’île en espérant dormir chez des locaux après une grosse journée de marche.

 

 

Isla del Sol, paysages de Corse et de Bretagne

 

Nous débarquons a 11h du matin sur ce gros caillou au milieu du lac et entreprenons alors de le parcourir en une journée. La première personne que nous rencontrons (une connaissance de Cuzco) nous dit que cela est plutôt compliqué.

N’écoutant que notre courage (et nos salomon) nous partons pour le tour de l’Ile. Vous vous doutez bien sûr que nous avons réussi notre pari!

cochonou isla del sol Bolivie - lac titi caca
La Team cochonou aux anges, Isla del Sol


page lac titi caca isla del sol
Plage Camping sur Isla del Sol, 1€ la nuit

 

Nous nous apercevons très vite que nous venions de débarquer sur un petit paradis terrestre, un mélange de mer et de montagne dans un décor sans voitures et à 95% sauvage.

barques de pêche lac titi caca bolivie
Barques de pêche et vue sur le Titicaca


Le paysage côtier est un mélange de Méditerranée, de Bretagne et de Grèce,  l’eau bleu clair du lac donne une foutue envie de s’y baigner même si l’on sait qu’elle est à 10 degrés. L’île est à 3900 m donc il n’y fait pas forcément « très chaud » mais en grimpant et en plein soleil on y mouille tout de même très vite le tee shirt.

inca trail isla del sol solivie
Inca Trail crête de l’isla del sol


isla del sol nuances de couleur lac titicaca
Aventuriers contemplant les ondulations colorées du Titicaca


Au gré du voyage on a pu croiser de petits villages, toits de chaume et murs en briques de terre, on y croise des Boliviennes lavant leur linge à la rivière et des cochons en liberté. Une grande partie de l’ïle semble cultivée, les petits champs en terrasse sur des pentes plutôt imposantes nous montrent encore une fois que la population est courageuse et fait tout à la main.

repas sur isla del sol lac titi caca
Pause du midi devant le lac… le pied !


Nous passons donc toute une journée à marcher au milieu de ce superbe endroit, avec, à chaque instant une vue sur cet impressionnant lac Titicaca qui, en plus d’avoir un nom rigolo est vraiment un très joli endroit.

paysage isla del sol lac titi caca
Assis comme des bêtas devant ce paysage paradisiaque


D’ailleurs nous avons pu observer que la circulation sur le lac était limitée, probablement pour limiter la pollution visuelle et écologique, on y croise uniquement des bateaux navettes et des petites barques de pêcheurs aux abords des îles. La quasi totalité des bateaux possèdent de tout petits moteurs et circulent à une vitesse ridicule, ces différents points montrent une vraie volonté de la part des pays frontaliers de conserver ce superbe endroit.

ruines incas lac titi caca isla del sol
Ruines Inca et vue sur un ponton sur le Lac

 

Nous nous sommes tout de même rendu compte que les 16 km annoncés en faisaient 20 sur un parcours en vallons bien escarpé par endroits. Ce n’est qu’a la tombée de la nuit que nous revenons enfin à notre point de départ. Sur ce, nous nous mettons en quête d’un hébergement, les locaux ne nous ayant pas abordés comme cela nous avait été dit, nous trouvons sur le fil du rasoir une petite chambre douillette dans un a-peu-près hôtel a moitié construit avec beaucoup de chance car les hébergements de la ville étaient en saturation.

J’oubliais une chose importante! Nous avons rencontré une nouvelle mascotte, Raymond le Cochon, l’antithèse par excellence, le saucisson qui porte un bob.

porc sauvage lac titi caca - cochonou
Nouvelle recrue pour la ligne d’arrivée Steph ! (On garde quand même Lison?)


Le seul « point négatif » que nous avons pu relever lors de cette balade sur l’isla del sol est que les locaux se sont à leur manière emparés du tourisme et que 3 fois sur notre parcours nous avons trouvé des « barrières à péage », pour X raison, la création d’un chemin, la visite de ruines inexistantes…
Certes cela ne coûtait presque rien, 40 bolivianos au total (Environ 4 €) mais cela représente ici un repas au restaurant !

Le sommeil a été un peu long à venir au vu de la fête locale pour la fin du service militaire (12 x 2000 watts Underground). Fête d’ailleurs assez cocasse puisque les femmes en habits traditionnels dansaient sur de la techno Boliviano-Asiatique.

Check-List: Adopter un chien du nom de « Johnny Stewball Rantanplan Halliday Jean Philippe Smet Gabrielle Laura Marie Laetitia Jade Abdelkader »: CHECK