Ce périple en 4L du Mans jusqu’au cercle polaire à la découverte de la Suède et la Norvège s’achève.. c’est l’heure du bilan

Il s’achève avec une tonne de souvenirs dans la tête, des dizaines de rencontre et des milliers de kilomètres parcourus à bord de notre petite auto.

Un périple en 4L de 11 575 km à travers 6 pays

Le carburant & la mécanique.

Côté carburant

Et ben oui, quand on part en road trip en voiture, et encore plus en renault 4L, le carburant c’est le nerf de la guerre !

Il faut bien se dire que sans lui, on ne va pas bien loin et il est hyper important d’anticiper son prix à l’avance. Tout particulièrement dans les pays Scandinaves, l’essence est très chère. Alors nous pour garder une trace de tout ça on a noté chaque plein !

Pour parcourir ces 11575 km, notre 4L a consommé 907 litres d’essence, soit une moyenne de 7,8 litres aux 100 km.
On peut être fiers de cette console, car au vu de notre chargement et de l’âge de notre bolide, c’est une belle performance 🙂

Côté dépenses, ces 907 litres nous auront coûté 1338 €, soit une moyenne au litre pas si moche de 1,47 €/litre. Le record est en Norvège avec une moyenne à 1,77€.

Côté répartition, le premier mois avec les garçons, nous avons parcouru 6095km et 5480km avec Juju.

arrivée au cercle polaire en 4L

Côté mécanique

Si vous partez en ancienne (on dit comme ça dans le jargon), faites une grosse révision + vidange avant le départ. Emportez avec vous les organes vitaux (fusibles, alternateur, bobine, bougies, durites, 2 roues de secours huile, additif, klaxon et…. outils bien sûr). Sur place vérifiez régulièrement la pression et l’état de vos pneus et votre niveau d’huile et ça devrait le faire tout seul !
De notre côté, quasi rien à signaler dans ce voyage. Si ce n’est un petit bloquage de frein sur les îles de Gotland et Färo et 6 pneus vraiment mal en point à la fin du séjour. Mais il faut dire que nous étions bien chargés !

Si vous partez avec une voiture récente, faites surtout une bonne révision avant de partir et tout ira bien !
On a vu des suisses se faire Lausanne > Cap Nord en 15h en moto non stop, donc tout est possible !

Bilan de ce Road trip en 4L en Scandinavie : le logement

Côté logement, si vous prévoyez un road trip dans les pays du Nord, vous avez 2 manières de penser (et de dépenser).

Soit vous vous la jouez baroudeur et vous campez le plus possible (ce qui est totalement légal et facile). Avec, qu’on se le dise des étapes obligatoires par quelques hôtels /auberges dans les grandes villes. Si vous partez dans cet optique, vous ne dépenserez que très peu d’argent. Pour ce qui est des nuits passées dans des auberges / hôtels, elles nous ont clairement couté plus cher. Dans les villes nous nous arrangions toujours pour payer une chambre également pour notre 4L. Dans un road trip, ta caisse, c’est ta maison, ton frigo, tes outils, ton bébé, ta salle de pause, ta salle de bain.. Donc on prend soin d’elle au max.

Soit vous la jouez confort et vous réservez un hébergement chaque soir. Dans ce cas, il vous faudra anticiper le stationnement de la voiture qui peut être cher en ville. Pour les tarifs, sachez qu’ils sont plus chers qu’en France et que cela vous fera un bon petit budget. Notez que nous avons aussi joué la carte du booking derrière minute en Norvège et que le prix était très raisonnable.

camping à hammerfest
camping à Hammerfest

Budget pour notre Road trip en Scandinavie

Côté budget, nous avons assez bien géré notre coup, autant pour la partie à 3 (France > Cap Nord) que pour la partie à 2 (Alta > France).

Si l’on devait faire une grosse moyenne oour partir en road trip en voiture dans les pays Baltes. En maximisant le camping et les bons plans, comptez: 1000€ / mois / personne en Suède et 1500€/mois/ personne en Norvège.

Le mois de Juillet nous a coûté en tout et pour tout 3000€ pour 3, et le mois d’Août 3000 pour deux.

aperitif suédois le 14 juillet

Road trip : l’approvisionnement

Côté ravitaillement, là aussi on est sur des prix à environ 15-20% supérieurs à la France.  Mais vous trouverez sans problème des supermarchés partout avec bon nombre produits identiques !

Pour ce qui est de la binouse et du verre de rouge, là c’est une autre mécanique ! En Suède et en Norvège, la vente d’alcool (supérieure à 2%) est encadrée par l’état.

Si comme nous vous appréciez le petit apéro quotidien, notez bien ce qui suit.
En Suède, vous pourrez vous approvisionner chez SystemBolaget et en Norvège chez Vinomonopolet. Il y en a dans toutes les grandes et moyennes villes.

Et le plus important dans ce road trip : le Kiff

Que ce soit notre petite partie Danoise, notre traversée de la Suède ou de la Norvège, tout était parfait.

A l’heure du bilan, il est clair que les pays Scandinaves tiennent vraiment leurs promesses. Tout est carré et propre, tout est accessible. D’ailleurs dans les pays nordiques, l’accès à la nature est grandement favorisé.  Beaucoup d’infrastructures de loisir ou de pêche ont été nos meilleures alliées.

Cette approche “baroude” que nous avons choisie pour ce voyage nous apporté beaucoup de choses. Que ce soient les locaux où les touristes rencontrés, tout le monde a été bienveillant. Nous nous sommes peu frottés au tourisme de masse et cela s’est ressenti dans les rencontres que nous avons faites.

Et puis par dessus tout ça… les paysages

Sauvages, profonds, puissants, impressionnants, mémorables, frappants, froids… on ne nous avait pas menti ! Ce que nous avons vu en Suède, Norvège ou au Danemark, van nous marquer pour longtemps. La Scandinavie, c’est la nature et le respect à l’état pur. Nous avions envie de liberté et de grand air, nous avons été servis !

norvège iles lofoten
renault 4L scandinavie
road trip rampestreken
road trip rampestreken

 Inverser les pneus jusqu’au bout pour ne pas en changer : CHECK

Pour relire notre dernier article