Après notre découverte du sud de la Suède, nous continuons à longer la côte en direction des îles de Gotland et Farö au Sud Est de la Suède.

Gotland et Farö c’était un peu le dilemne du jour car tout le monde en parle, les guides en parlent et nous avions bien envie d’y aller. Mais pour ça il faut prendre un ferry que nous n’avions absolument pas anticipé et qui coûte assez cher, donc la question, on y va ou on n’y va pas?

2 anisettes plus tard le sujet est clos, demain on se lèvera à 7h pour être à 8h devant le ferry (1h30 avant le départ).

A peine arrivés, nous sommes parqués sur la « Standby zone » avec le numéro 2 et par chance nous avons pu embarquer dans le ferry, un plan mené à la perfection.

Gotland et Farö, des îles et des églises

L’île de Gotland est située à 3h de la côte Suédoise au milieu de la Baltique (à 3 phoques près), sa capitale médiévale Visby est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. L’île de Gotland est surnommée « l’île aux églises », elle en compte une centaine de style médiéval, que nous avons pu découvrir en flânant sur l’île. L’île compte également des sites préhistoriques, de nombreuses formations rocheuses façonnées par l’érosion mais aussi des moulins et des moutons en liberté.

Dans le ferry pour venir, nous avons trouvé une carte avec des repères pour les différents monuments et sites remarquables de l’île. Chouette que nous nous sommes dit, mais une fois sur le terrain ce n’était plus aussi simple, les repères avaient probablement été placés là par un apprenti cartologue, et même les routes n’étaient pas toujours à leur place. Le principal est que nous avions globalement la direction des choses et nous avons bien ri à se repérer dans ce labyrinthe insulaire. Tantôt nous tombions sur des routes nationales et tantôt des chemins de pierre, l’idéal pour notre petit 4×4.

Première journée sur Gotland et Farö

La première journée, nous avons parcouru la côte Nord-Ouest de l’île et avons ensuite pris un bac pour l’île de Farö (7min entre les deux).
Sur Gotland, nous avons visité plusieurs églises médiévales et rencontré de jolis moulins sur notre route.
Chose que je n’avais vu, dans toutes les églises que nous avons visité, un gros bateau était suspendu au plafond comme une prière aux marins de l’île.
Sur Farö, nous avons été observer ces étranges formations rocheuses étalées sur 5 km puis nous sommes redescendus à la recherche d’un bivouac le long d’un lac. Non convaincus par les lieux, nous poursuivons en direction d’une superbe plage d’où nous nous faisons repousser car l’idée d’un feu de camp ne plaisait pas aux voisins.

Un peu plus loin nous trouvons un petit spot sympa au bord d’une cale de pêche. A côté de nous un Mercedes Vito Suisse (l’histoire nous apprendra qu’il s’appelle Vitaly).
Comme il n’était pas si tard, nous improvisons une table de fortune et sortons l’apéritif face à la mer.
Il semblerait que le bruit des bouteilles ait attisé la curiosité de nos voisins. 15 minutes plus tard, nous rencontrons donc Marion et Mike, un adorable couple de Suisses partis en Road trip pendant 6mois avec leur petit camion.
Après un ou deux verres, nous décidons de les faire entrer dans la famille des Bob-trotters en leur offrant leur premier bob cochonou.
Mike grand pêcheur devant l’éternel se joint à nous pour une partie de pêche à la cuillère, lui qui a promis à Marion qu’elle mangerait du poisson chaque jour. La partie fût fructueuse, pas une touche. Mais pendant ce temps, nos 2 compères, Kevin et Just ont joliment kidnappé de la friture avec l’épuisette de Mike. c’est donc grâce à leur talent que nous avons mangé nos premiers poissons ce jour là! Jocelyne peut être fière, c’est la deuxième fois que nous utilisons sa grille à barbecue!

Cette journée s’achève donc par un copieux apéritif (les Suisses ont apporté les gâteaux), une superbe rencontre et la garantie d’une large marge de progression en terme de pêche.

(Ce paragraphe sera volontairement traduit en Anglais pour nos Amis Mike et Marion)

For our first day, we drove on the northwest coast of the island and then took a ferry to Farö Island (7min in average).
On Gotland, we visited several medieval churches and met some pretty mills on our way.
What I had never seen, in all churches we visited, large boats are suspended from the ceiling like a prayer to the sailors of the island.
On Farö, we were watching strange rocks formations spread out over 5 km of the coast and then we were searching a place to sleep close to a lake. Not convinced by the place, we continue to a nice beach from which we are getting off by the landlord.

Few meters further, we found a small spot close to a fishing zone. Next to us is a Switzerland Mercedes Vito (history will tell us that it is called Vitaly).
As it was not so late, we improvised a hand made living room and take out an « apéro » in front of the sea.
It would seem that the bottle noise has stirred the curiosity of our neighbors. 15 minutes later, we meet Marion and Mike, an adorable couple of Swiss people who went on road trip for 6 months with their little truck.
After one or two drinks, we adopted them into the family of Bob-trotters by offering them their first « bob cochonou ».

Mike « The great fisherman » joins us for a spoon fishing. Few months ago, he promised to Marion that she could eat fish every day. The fish party was fruitful, not a touch. But during this time, our 2 lads, Kevin and Just catched some little fish with Mike’s landing net. Because of their talent, that day we eat our first fish!
My mother can be proud, this is the second time that we use her barbecue grill!

This day ends with a copious « apéro » (the Swiss brought the cakes), a superb meeting and the guarantee of a wide margin of progression in terms of fishing.

Deuxième journée, Rallye, balades, caprices mécaniques et visite de Visby

Baroudage et session rallye sur Gotland

Cette deuxième journée est placée sous le signe du gris et de la pluie, mais rien n’entache notre bonne volonté, tout comme hier, nous nous servons de notre à-peu-près-carte-routière pour découvrir de nombreux petits coins sympas de l’île, jusqu’à s’enfoncer dans des chemins de plus en plus improbables.
Je sentais bien que la 4L avait envie de se dégourdir le moulin et je me suis un peu lâché dans l’un d’eux (voir vidéo), cela nous a valu un collier de pot d’échappement et un piston d’étrier de frein bloqué. Bilan, la voiture fait un bruit de V6 et pendant 30 km elle n’avait plus du tout de pêche en 4ème (normal elle freinait toute seule).
Un coup de fil à tonton plus tard et j’étais rassuré, quand j’ai senti l’odeur étrange émanant de sous le capot j’ai bien flippé pour l’embrayage. Mais non pas de soucis, la pépette est repartie comme en 14 et nous a même remercié pour cette petite session rallye.

Plus on avance sur cette île, plus l’on découvre de charmants petits coins, des maisons isolées, des cabanes de pêcheurs ou encore de petits ports. En effet nos amis Suédois apprécient se retrouver au calme le temps d’un week end isolé ou entre amis dans de petites cabanes de pêche près du port, un peu dans l’idée du mobile-home de José à la Tranche-sur-mer où il peut aller vider des cubis de cabernet d’Anjou, jouer à la pétanque et attendre les grandes marées.

Découverte de Visby

Avant de rentrer sur le continent, nous passons nos derniers moments à Visby, superbe ville médiévale et élément central de l’île à l’époque où elle servait de port de commerce. Nous passerons 3h à errer dans les ruelles, manger du houblon à la paille et prendre de jolies photos. Je vous laisse découvrir.

Aller-retour en Ferry jusqu’a Gotland

Pour se rendre sur Gotland, pas le choix, il faut prendre le Ferry, pour ça plusieurs départs sont possibles (du sud vers le Nord : Oskarshamn – Västervik – Nynäshamn), pour notre part, nous avons pris un Västervik – Visby puis un Visby – Nynäshamn de manière à gagner du temps sur notre progression.
Pour les tarifs, il faut aller directement sur place car tous les prix indiqués sur le web ou sur les sites varient en fonction de la demande, de la saison et des voyages programmés. Il y a environ un trajet aller – retour par jour pour chacune des destinations. Les voyages de nuit sont moins chers.
Aller: 9h30 > Västervik – Visby : 136€ pour 3 + 1 véhicule
Retour: 3h30 (du matin) > Visby – Nynäshamn : 61 € pour 3 + 1 véhicule

Ayant prévu un départ à 3h30 du matin, nous avions prévu de dormir directement dans la file d’attente de chargement en se disant que l’on serait réveillés par le bruit des voitures… pas de bol, nous nous sommes réveillés in extremis tout seuls sur le parking.

A vous donc de vous arranger en fonction de votre véhicule et des disponibilités mais essayez de vous y prendre à l’avance pour ne pas avoir à stationner dans la « Standby zone ».

Première extinction de voix de Just: CHECK

Pour relire notre dernier article

Rampestreken, Trollstigen et Geiranger Fjord, baroudage dans l’ouest Norvégien

6 août, 2017|0 Comments

Ce jour là, sans le savoir une bonne journée de malades nous attendait… après notre visite de Trondheim, le soir même nous roulons en direction de Åndalsnes. Nous entrons alors officiellement dans la région des [...]

Résumé
Baroudage en 4L sur les îles Suédoises de Gotland et Farö
Nom de l'article
Baroudage en 4L sur les îles Suédoises de Gotland et Farö
Description
Nouvelle étape de notre road trip jusqu'au Cercle Polaire, venez suivre notre promenade en voiture de 2 jours sur les Îles Suédoises de Gotland et Farö.