Un nouvel épisode de notre voyage en Guyane qui fera sûrement sourire bon nombre d’entre vous (sauf nos mères) et qui ajoute une nouvelle aventure à ce voyage en Amérique du sud.

Une soirée anniversaire au local des Luths de Kourou

Tout commença par une invitation au local de rugby des Luths de Kourou, club loisir réputé en Guyane. Alexis et moi même connaissant plusieurs des membres, nous sommes ravis de nous rendre à cette soirée et de partager un moment avec eux. Après un copieux repas servi par Gwendal, un ami de Kourou, nous nous rendons donc à cette improbable soirée.
A peine arrivés, nous nous retrouvons à 15 autour d’une table à jouer de la cornemuse avec des tabourets (si, si c’est possible), suite à cela, ambiance très bon enfant est chansons de rock indémodables, nous buvons quelques bières en leur compagnie jusqu’à 3h du matin.
Notez que nous avons offert notre premier bob cochonou au serveur officiel des Luths qui a été plus que fier de le porter toute la soirée, il faut dire que le couvre chef lui allait comme un gant.
local luths kourou rugby
Aventuriers découvrant les joies de la troisième mi-temps du rugby
Nous pouvons dire que cette soirée fut exceptionnelle, riche en rencontres, en rires et en chorégraphies douteuses debout sur une table (ce qui n’arrive pourtant jamais) . Je remercie donc pleinement l’équipe des Luths pour ce moment de partage!

Agression et braquage en Guyane, les risques du métier

Bien évidemment, c’est après que l’histoire se corse, rentrant jusqu’à chez notre hôte, nous nous faisons aborder par un groupe de Saramaka (nom local pour les surinamais), dans un premier temps ils nous proposent « des filles » et « de la drogue », nous les quittons rapidement sans soucis. Mais c’était sans compter qu’ils nous ont retrouvés plus loin pour nous faire les poches, bras en croix dans le dos et couteau sur le ventre, nous avons laissé filer nos bourses sans trop d’hésitation.
Alexis a pu prévenir la police qui a attrapé l’un des jeunes, ce qui n’a bien évidemment rien donné et ne nous a pas ramené nos affaires, heureusement les passeports n’étaient pas sur nous.
Après 2 heures au commissariat à reconnaître les faits, nous rentrons nous coucher pour profiter des 1h30 de sommeil qu’il nous restait avant d’embarquer pour les iles du salut.
Dès le lendemain nous entamons les démarches d’opposition et de récupération de cartes bancaires. L’affaire s’avère plutôt compliquée et tordue mais à priori Alexandre devrait recevoir sa nouvelle carte Le jour de notre départ de Guyane et quand à la mienne, elle me sera apportée en Colombie par un nouvel Aventurier.
Après ce vol, nous avons du rentrer de Kourou à Cayenne et trouver un téléphone avec seulement 5 € en poche, défi relevé grâce à notre première séance d’auto stop. 60 km gratuitement… mieux que Pékin Express.
faire du stop en Guyane
Auto stop Kourou Cayenne – Voyage en Guyane
Nous tenons tout particulièrement à remercier Gwendal qui nous a vraiment dépanné et aidés le temps de régler nos problèmes!
Être un aventurier ne s’invente pas, il faut passer par de mauvaises expériences pour apprendre! #Looserie

 

Article précédent: Exploration des marais de Kaw – Guyane  

Check-list: Jouer de la cornemuse avec un tabouret : CHECK