Après notre superbe break sur les îles Lofoten, nous avons repris un bateau pour nous ramener jusqu’à Bodø un peu plus au sud sur la côte afin de gagner du temps sur notre planning. Nous pensions prendre le bateau de 20h30 à Moskenes un peu au dessus de Å étant donné l’attrait touristique du lieu. Nous prenons 1h d’avance pour le bateau, c’était sans compter l’attroupement de véhicules attendant déjà pour celui d’après. Arrivés à 19h30, par chance nous avons eu celui de 22h, l’occasion rêvée pour un petit Molkki – Apéro improvisé sur le parking!

Bodø > Mo I Rana, la route côtière Kystriksvein (nationale 17)

Descendus du ferry à 2h du matin, nous nous arrêtons 20km après Bodø sur un bivouac totalement improvisé pour pouvoir repartir tôt le lendemain. Au programme, la route côtière Kystriksvein (nationale 17) que tous les voyageurs nous ont vendus. Quelques 300 km entre Bodø et Mo I Rana entre mer, rivière et montagne, un beau petit ralongis pour la bonne cause. Ce matin là, nous nous réveillons sous la pluie, la couleur est annoncée, il a plu toute la journée! Malgré cela nous avons pû apercevoir de très beaux paysages, le Saltstraumen un courant marin très très étrange (voir vidéo), des glaciers, de jolies cascades tombant dans la mer, des tunnels de 8km et 2 ferrys à prendre obligatoirement pour poursuivre son chemin. Malgré ce temps, je vous recommande cette route côtière Kystriksvein par beau temps!

Mo I Rana > Trondheim la plus grosse étape Scandinave de ce Road trip

Etant plus proches de la fin du voyage que du début, nous commençons déjà à nous organiser pour ne rien manquer. Ayant dormi un peu avant Mo I Rana, nous avons décidé de rouler jusqu’à Trondheim à 520 km de là pour se concentrer sur les jolis petit coins que nous ne voulons pas louper dans les jours à venir. Après ces 9h de route, ce fût l’occasion de faire un petit check sur pépette. Quelques jours avant, j’avais remarqué qu’elle « bouffait du pneu » sur l’intérieur de la roue avant (probablement à cause d’une suspension prête à lâcher et du chargement). J’avais envisagé d’inverser les 2 roues avant histoire de répartir les galères (toi tu t’occupes d’Athéna et moi…) mais en démontant, mes plans ont légèrement changé. En effet ce fameux pneu était limé jusqu’à la corde sur la moitié de sa largeur. Nous avons donc sorti la première roue de secours, l’occasion pour juju de se salir les mimines.
Ce n’est pas ces petites déconvenues et cette longue journée de route qui ont entamé notre entrain. Dans le camping où nous nous sommes arrêtés (oui il faut bien laver le linge, et accessoirement nous même), nous rencontrons un couple de Stéphanois partis pour un road trip voiture / vélo en Norvège. Une bouteille de pinard et quelques saucisses plus tard, ils nous offrent un petit autocollant à mettre sur la Felix Express, bienséance oblige, ils ont désormais leur bob cochonou !

Dans le camping, la petite auto a remporté un franc succès, les Norvégiens timides mais curieux nous demandaient la permission de la photographier et nous posaient plein de question sur elle et notre voyage.
Le lendemain au moment de plier la tente, un grand Norvégien style Viking / Biker, chaussettes / Croc’s vient nous aborder (genre le mec tu crois qu’il veut te tuer). Et bien pas du tout, il voulait voir la voiture et nous raconter sa petite anecdote. Sa mère en avait une quand il était petit, elle était verte (la 4L hein!) mais le coffre était gris… ils ont dû le changer car madame entrait souvent au garage en oubliant de le rabbatre. C’est dans ces moments que l’on se rend compte que cette Renault 4L est un vrai lien social; les stickers interrogent, le moteur intrigue, les chauffeurs font rire!

Escapade à Trondheim la ville d’Olav Tryggvesson et cathédrale de Nidaros

Notre lonely planet nous a dit que la ville de Trondheim valait le coup d’oeil, on lui a fait confiance, il n’avait pas tort.
Pour faire « pas trop long », la ville est célèbre car un sacré fourbe, le Viking Olav Tryggvesson après avoir voyagé en Europe et découvert le Christianisme a décidé que la Norvège serait Chrétienne, du coup il a réussi. Moi personnellement je ne suis pas fan du concept, ok les vikings étaient des foutus barbares, mais ils avaient leurs coutumes et leurs dieux à eux… Bref depuis l’an 1000 et quelques c’est sa ville, il y est enterré et une vraiment superbement magnifique cathédrale y a été édifiée sur sa tombe. Bon pour la visiter, vous devrez débourser pas loin de 10€, a vous de voir si ça vous tente, nous on y est allés et ça déchire. Et pour la petite histoire, le gars Olav, il est tellement aimé des Chrétiens qu’un chemin de pèlerinage a été tracé rien que pour lui entre Oslo et Trondheim, venant ainsi rejoindre Jérusalem, Rome et Saint Jacques de Compostelle.

Après cette visite de la cathédrale Nidaros, nous partons flâner sur le célèbre pont Gamle Byrbo encadré de trop belles maisons de couleur sur pilotis, puis nous montons jusqu’au fort Kristiansen, une ancienne place forte offrant une superbe vue sur la ville. Sur la route, nous croisons un drôle d’appareil de gros fainéants. Les Norvégiens ont inventé le tire-fesses à vélo (enfin c’est plutôt un tire-pieds) pour éviter de se cogner certaines côtes, regardez la vidéo!

Dégustation de spécialités locales au Baklandet Skydsstasjon

Après cette petite marche, nous nous arrêtons déjeuner au Baklandet Skydsstasjon, un ancien relais du XVIII ème siècle aux très nombreuses pièces remplies de souvenirs, toutes de travers mais très cosies.
Les plats se commandent directement à la petite dame à l’entrée, c’est ainsi que nous avons mangé un sublime ragoût de renne et un délicieux morceaux de saumon fumé. A la carte, un « package » vous permet de prendre une bière et un verre d’ « Aquavit » avec votre plat. L’aquavit, oui c’est de l’eau de vie, ils en ont une quarantaine à la carte et en sont très fiers. Devinez quoi, on y a gouté… et bien à midi, ça décape.

Séance de mécanique impro-Lisée à 2h du matin: CHECK

Pour relire notre dernier article

Rampestreken, Trollstigen et Geiranger Fjord, baroudage dans l’ouest Norvégien

6 août, 2017|0 Comments

Ce jour là, sans le savoir une bonne journée de malades nous attendait… après notre visite de Trondheim, le soir même nous roulons en direction de Åndalsnes. Nous entrons alors officiellement dans la région des [...]

Résumé
Virée pluvieuse sur la Kystriksvein, Grosse étape et escapade à Trondheim
Nom de l'article
Virée pluvieuse sur la Kystriksvein, Grosse étape et escapade à Trondheim
Description
Après les Lofoten, nous descendons la route côtière Kystriksvein puis nous descendons 520 km plus bas le temps d’un escapade à Trondheim.