Notre road trip en Amérique du sud se poursuit en direction de l’Equateur, nous n’avions pas prévu de nous y arrêter après nos 3 semaines en Colombie mais étant donné la fatigue qui s’accumule lors des trajets en bus nous préférons faire des trajets de 10 à 12h et de se caler une nuit, en alternant bus et auberge. Une fois de plus la destination a été choisie au dernier moment, c’est ainsi qu’après avoir fait 25h de trajets en 2 jours, nous arrivons à Ipialès à la frontière Équatorienne à 5h30 du matin.

Arrivée en Equateur direction Quito

Nous passons donc les contrôles immigration Colombiens et Équatoriens sans soucis et nous avons même le privilège de traverser la frontière à pieds, geste symbolique qui nous a mis de bonne humeur après cette nuit difficile.
frontière Equateur colombie à pied
Passage de la frontière Colombie – Equateur

Indices de base pour votre survie en Equateur

A peine arrivés, nous nous imprégnons de la monnaie locale, le $ US, la conversion devient ainsi plus simple avec la France. Nous constatons que les prix ont un peu diminué par rapport à la Colombie.
Indice bière : 5$ les 2 litres de bière en terrasse soit 0,45€ le demi en terrasse
Indice Big Mac : 4,30 € le menu Big Mac
Indice Lucky Strique: 1,50 € le paquet
Taux de change : 1$ = 1,36 €
Prix de l’essence: 1,02 $ Le gallon (3,7 Litres) soit 0,20 € le litre de Diesel
C’est en prenant notre premier bus que les prix nous ont épaté, 5$ (3,6€) pour un trajet de 5h de bus.

Quito, ville immense et colorée, un vrai plaisir pour les yeux

Nous nous lançons donc à la découverte de Quito, flânant au hasard des quartiers, découvrant de nombreux parcs très verts et très fréquentés ainsi que de nombreux monuments, églises, basiliques et grandes places publiques équipées de wifi et très animées.
basilique quito Equateur
Basllique de Quito – Equateur
Que ce soit vue d’en haut ou dans les ruelles du centre ville, on observe une multitude de couleurs, des façades toutes différentes, aux couleurs pourpres éclatantes qui donnent une vraie gaïté aux rues de cette ville.
façades colorées, rues de Quito Equateur
Façades colorées dans les rues de Quito
Une autre originalité retrouvée à Quito, et en Colombie aussi d’ailleurs, il est tout à fait légal de vendre toute sorte de contrefaçons dans la rue, des baskets Mike ou Adadas en passant par les lunettes Ray-Boon et les Strings Victoria Ponets. On observe donc certains quartiers qui regorgent de ces contrefaçons qui d’ailleurs plaisent beaucoup aux locaux.
marché chaussures Quito Equateur
Contrefaçons de chaussures dans les rues de Quito
 Et puis Quito c’est aussi de l’art moderne installé en pleine ville comme pour couper avec l’aspect colonial très présent et pour dynamiser la ville, on retrouve de nombreux bronzes ou sculptures originales qui sortent la ville de son passé.
team cochonou à Quito Equateur
Quito écrit en géant sur une place de la ville

La vierge marie, ange qui veille sur Quito

Sans doute dans un soucis d’originalité, les équatoriens ont souhaité innover et ne pas placer un christ rédempteur en haut de leur colline, à Quito, c’est un ange qui veille sur la ville, Il représente la vierge écrasant un serpent et surplombant le Globe.
sainte vierge au dessus de Quito Equateur
Colline de l’ange qui veille sur Quito
Nous avons donné de notre corps (et de nos super chaussures Salomon) pour escalader ce fameux rocher et aller contempler la vue. Clairement la vue est époustouflante, la ville s’étend à 360 ° autour de la colline et jusqu’à l’horizon. Des milliers de maisons colorées à flanc de montagne font concurrence à des séries de buildings, un mélange superbe.
vue de la ville de quito Equateur
Quito vue d’en haut, maisons colorées et bobs cochonou.
Pour accéder à cet ange, nous avons marché quelques 40 minutes dans des ruelles un peu étroites, certains diraient craignos, Alex dirait coupe gorge (pas rouge gorge) mais nous ne pouvions pas rater cette vue. Ils nous agaçent à essayer de nous effrayer, c’est simple dans ce type de visite, nous autres touristes aventuriers devrions prendre place dans ces foutus bus à toit ouvert avec un casque dans les oreilles qui débite un discours imbuvable traduit en Français. Non merci, nous les coupe gorge on aime ça! 
Ce n’est qu’en redescendant (vivants) que l’on a vu cette inscription sur un mur.
avertissement touristes Quito Equateur
Avertissement pour les touristes
« Attention touristes, zone de vols, ne traversez pas cette rue, Danger »

Quito, un fabuleux spot pour les bobs Cochonou!

Comme vous avez pu le voir sur les quelques photos du dessus, les bobs cochonou se sont plu à merveille dans cette ville au climat plus que propice à leur bien être. Nous vous avons gardé le meilleur pour la fin.. Ils sont partout ces cochons !
statue bob cochonou Quito Equateur
Des papis sur un banc avec leur pote cochonou
bob cochonou Quito Capitale Equateur
Encore un nouvel ami pour les pieds nickelés, Paco de la sierra
Pour résumer, Quito est une très jolie ville dans un tout petit pays qui mérite d’être visité, elle a su conserver ses couleurs et son passé colonial, la ville est fleurie et il fait bon y vivre. Un voyage en Equateur peut être couplé à un autre Pays facilement de par sa petite taille. Par contre j’ai bien regardé partout et aucune Nadette Jean nulle part !
Après cette jolie découverte, nous filons en direction de Cuenca par bus de nuit, ville inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO. Ayant passé de très mauvaises nuits en bus, je me résous à acheter des somnifères, curiosité, vous pouvez les acheter à l’unité pour 0,25 € (40 centavos) ce qui ne fait pas cher le KIlo de vallium . La gentille pharmacienne me garantit qu’en 15 minutes je suis KO pour 8h, à tester dès ce soir!
Check List: Avaler une cuillère à soupe pleine de sauce piment: CHECK (Idiot mais CHECK)