Encore une étape de se road trip en Amérique du Sud qui se termine à mon grand regret, notre escale en Bolivie est belle et bien terminée.
Que vous dire de ce pays, à part qu’il est totalement fou… Encore une fois il s’agit d’un pays qui regroupe tellement de climats et tellement de paysages que cela le rend d’autant plus riche.
Il y a deux parties que nous n’avons malheureusement pas pu explorer, la partie amazonienne, du côté de Santa cruz, par faute de temps et la partie jungle et montagne du côté de Rurrenabaque car les routes pour s’y rendre sont impraticables  en saison des pluies.
Pour changer, je vais vous faire un petit classement de ce que j’ai préféré en Bolivie

1- Le Salar d’Uyuni, désert de sel immaculé

Bon là vraiment, y’a pas photo, ce désert de sel est une vraie tuerie, d’abord parce que c’est un désert de SEL, et que très peu de monde à déjà vu ça et parce que c’est le plus grand du monde.
Et puis enfin tout simplement parce que c’est juste complètement perturbant, immaculé, brillant, éblouissant, extravagant et à perte de vue.
On se croirait sur une piste de ski avec les montagnes au loin, la réverbération est impressionnante et l’on en prend plein les yeux, au sens propre. De plus le tour organisé de 4 jours que nous avons fait nous a fait découvrir de nombreux autres lieux fantastiques à côté du Salar. Pour moi le Salar d’Uyuni est numéro 2 après le Machu Picchu, Alex le placerait en 1, à vous de voir, franchement… allez y!
team cochonou salar uyuni bolivie
On s’est amusés comme des petits fous dans le désert de sel d’Uyuni
salar uyuni désert de sel
On en a pris plein les yeux grâce à d’exceptionnels points de vue…

2- Le carnaval d’Oruro, la Bolivie en pleine ébulition

On ne peut sûrement pas ranger un événement et un lieux dans le même classement, mais je le fais tout de même, le carnaval d’Oruro est le plus grand événement de Bolivie et montre à lui seul la ferveur du peuple en cette période de carnaval très importante depuis des générations. C’est lors d’un tel événement que l’ont se rend compte de la gentillesse et de l’accessibilité des Boliviens. On peut également y admirer la richesse de leur culture et toutes les références religieuses, musicales ou chorégraphiques qui constituent leur vie quotidienne. On a passé un week end fatiguant, certes un peu dur pour notre corps, notre foie et nos oreilles mais cela en valait vraiment la peine. Si vous avez la chance de partir en Bolivie à cette période, saisissez là, ou encore mieux, provoquez là!
En cadeau, une troupe de danseurs plutôt dynamiques lors du défilé nocturne de ce carnaval d’Oruro.
3- La Paz, la ville de toutes les folies et contrefaçons
Et voilà qu’il se met à ajouter une ville à son Top 5, franchement ça rime à quoi? N’a à fout moi?
Bon La Paz, c’est sois tu l’aime sois tu l’aimes pas, l’air y est pollué, il y a beaucoup de monde, un flux de circulation impénétrable et continu et les cireurs de chaussures y sont flippants!
Mais à côté de ça (toujours ce fameux mais) on y ressent une énorme force, les gens sont très vivants (sauf à l’heure de la sieste) et la ville est en perpétuelle animation.
aventuriers cochonou la paz
Gardes présidentiels et grands fans de cochonou
Une petite anecdote plutôt moralisatrice concernant cette ville, étant partie dans on ne sait quelle direction comme à notre habitude, nous demandons où il est possible de manger, nous entrons donc dans ce marché d’apparence un peu miteux. En réalité il était complètement miteux, pour vous dire des sans abris dormaient par terre et des ivrognes sur la table à côté de nous. Nous n’avons pas l’habitude de faire marche arrière, d’un côté par fierté sûrement et de l’autre pour ne pas vexer.
Nous trouvons donc une table libre à côté d’une cuisine en piteux état, les dames très charmantes nous demandent ce que l’on veut manger, en entrée, une soupe comme d’habitude et en plat, milanaise de poulet ou lentilles au lard et riz. 
 
Très honnêtement la nourriture était très bonne et ce fût là notre repas le moins cher, 7 Bolivianos (0,7 €) par personne. De plus les deux dames étaient très curieuses de savoir d’ou l’on venait et tenaient à être sûres que l’on avait apprécié le repas. Elles ont été très contentes de savoir que oui et la joie se lisait vraiment sur leur visage souriant au moment de nous souhaiter bon voyage.
C’est dans un moment comme ça que l’on prend une petite leçon de vie, aller un peu plus loin que l’apparence des choses et ne pas toujours se dire que pas cher = mauvais. De plus notre première réaction en sortant fût la suivante: « En France quand tu manges dans un truc pas cher, bien souvent on est pas aimable avec toi et on s’empresse de te pousser dehors ».
façades maisons la paz
Jolies façades colorées à l’ancienne, centre ville de La Paz
Si vous aimez marchander et flâner sur les marcher, vous allez l’adorer. De plus tout est possible en partance de La Paz, excursions, tours d’une journée et trajets longues distance. Cette ville est le point Central de la Bolivie. Ah oui et aussi, il y a plein de jolies choses à y découvrir.

4- Islas del Sol, Le lac Titi Caca et son air de méditerranée

JE ne peux bien évidemment pas oublier cette superbe escale à la frontière péruvienne, cette journée passée sur Isla del Sol entourés par le mythique lac Titi Caca.
titicaca le chat
Il fallait que je la mette, j’adore Gelluck ! (Pour vous Baloo et Titi)
Les températures y sont très variables mais les paysages sont magnifiques, un air de mer méditerranée sur ces criques sauvages entourées de cette eau bleu turquoise. Un endroit idéal pour ceux qui aiment la randonnée et les paysages marins.
plage isla del sol bolivie
Crique à l’eau turquoise sur Isla del Sol Bolivie

5- Bolivie, le superbe désert de Tupiza

Celui là, il est vrai que nous avons fait un sacré détour pour le découvrir et que nous n’avons pas étés déçus. L’option balade à cheval dans ce décor de rêve était vraiment une bonne idée, bon je ne parle pas des courbatures pendant 3 jours. Je crois que ce désert mérite vraiment le coup d’œil, on ne peut s’empêcher d’y siffler « Le bon, la brute et le truand » et on se croit vraiment en plein film de Cowboys. Pour une fois on se retrouve vraiment au milieu de rien et avec personne autour, nous avions le désert de Tupiza rien que pour nous et nos abrutis de bourrins. (Je ne veux choquer personne en disant ça, mais ils étaient vraiment cons ces Poneys)
desert de tupiza en bolivie à cheval
Pause buvette pour nos 3 canassons de Compèt !
En Bonus…. Bien sûr n’oubliez pas de descendre la route de la mort en VTT, un pur moment d’adrénaline et des paysages à couper le souffle… Je ne l’ai volontairement pas inclus dans ce TOP 5 car ce n’est qu’un tout petit passage de ce voyage en Bolivie et cela dépend vraiment de la prédisposition de chacun à risquer sa vie. Mais au niveau sensations, il serait pour moi tout premier .
Voilà mon top 5 Bolivie, il est bien évidemment très subjectif et n’engage que moi, il est basé sur ce que nous avons pu voir en un tout petit peu plus de 3 semaines en Bolivie, sachant que nous avons été assez vite et sur de grandes distances pour ne pas rater les choses essentielles. Si jamais vous projetez de partir en Bolivie, n’hésitez pas à me demander un parcours adapté à votre envie, je serais heureux de vous aider!
En tout cas ce pays m’a vraiment marqué, pour sa bonne humeur et la facilité de contact que l’on a pu avoir avec les gens qui cherchent toujours à vous aider. Méfiez vous tout de même d’une chose, que nous avons lue et qui s’est avérée vraie, les Boliviens, sans aucune intention de nuire, peuvent facilement vous donner de mauvaises informations sur la direction, le temps de trajet ou la distance, tout simplement parce que desfois, ils n’en savent rien.
La vie en Bolivie est rythmée de façon bien particulière, les gens n’utilisent presque pas de montre et privilégient le fonctionnement à la louche, de nombreux mots de leur langage en témoigne, ahorita (très bientôt), minutita (dans une petite minute), media horita (une petite demi heure). On s’y fait assez bien finalement, il ne faut juste pas être trop pressé!

Indices de survie en Bolivie

Indice Bigmac / Aucun Mac Donalds en Bolivie (l’un des seuls pays au monde)
Indice Lucky Strike  10 Bolivianos = 1€
Indice Essence 4 Bolivianos le litre = 0,40€/litre
Indice Bière  18 Bolivianos = 1,8€ (660 ml)

Lit en Auberge (confort) , environ 45  Bolivianos = 4,5 €

Pour la suite, direction Rio de Janeiro pour la fin de notre voyage, une étape qui s’annonce riche en émotions et en découvertes

Check-List: Retrouver son chemin dans une ville de 800 000 habitants 
de nuit avec un sacré coup dans l’aile: CHECK