Etape incontournable de ce voyage au Pérou, nous nous arrêtons à Cuzco ancienne capitale de l’empire Inca et point central de nombreuses curiosités des alentours.
Cuzco est le point de départ de nombreux tours dans le sud Pérou, de treks à destination du Machu Picchu (comme le célèbre camino del Inca) mais également une ville importante de l’histoire Inca au coeur de la vallée sacrée Urubamba.
Nous avons passé de nombreuses nuits à Cuzco entre nos différentes virées dans le monde Inca et j’ai trouvé cette ville vraiment attachante.

Cuzco, colonialisme et Inca Style

La ville de Cuzco est très célèbre pour ses petites rues pavées qui serpentent certaines parties de la ville depuis la place des Armes. 
 
cochonou coco pérou ancienne cité
3 aventuriers débarquent à Cuzco Pérou #TeamCochonou
 
Les séquelles du colonialisme sont omniprésentes dans ces quartiers, en effet, quand les Espagnols ont pris le pouvoir, ils ont détruit entièrement la capitale Inca et c’est sur les fondations Incas qu’a été reconstruite la ville coloniale. On y observe donc un curieux mélange de maisons coloniales à la peau blanche montées sur d’épais murs en pierre bâtis par les Incas.
rues pavées incas Cuzco pérou
Rues pavées mélange de styles Inca et Espagnol Cuzco
 
C’est le quartier qui m’a le plus plu de par son originalité et la beauté de ces ruelles tordues.
Fait important à noter dans les annales, nous avons secouru une pauvre statue dénudée qui se gelait littéralement les miches en cette journée pluvieuse.

statue cuzco Pérou
Statue dénudée #TeamCochonou Cuzco

Marché San Pedro et Tiendas a perte de vue

Notre auberge était située à 2 pas d’un quartier fabuleux, le paradis de la Tienda (épiceries, boutique spécialisée). Dans ce quartier, chaque rue a sa spécialisation et regorge de petites boutiques vendant les memes articles.
A l’angle de la rue des Quincaillers, vous pouvez vous retrouver dans la rue des matelas, la rue de la viande, la rue des légumes, la rue de l’électroménager ou la rue des Pinaterias. D’ailleurs j’ai trouvé génial ce dernier métier, pour ceux qui ne connaissent pas, les pinatas, ce sont ces gros bonhommes (ou poneys, ou cochons, ou bières géantes) en carton que l’on dégomme à la batte de Baseball les yeux bandés le jour de son anniversaire pour récupérer les cadeaux et bonbons à l’intérieur. 
 
Le point central de ce quartier, le marché San Pedro, qui ressemble de près à tous les autres marchés où l’on retrouve de tout, fruits, légumes et artisanat local et tout l’étage supérieur est consacré à la nourriture, on peut y manger pour 1 € des spécialités locales.
 
Marché san Pedro Cuzco Pérou
Marché San Pedro Cuzco Pérou
Nous avons aimé nous balader de nuit dans ce quartier grouillant de monde, nous pouvions y manger des brochettes ou des hamburgers sur le trottoir pour presque rien.
 
D’ailleurs, un article sera bientôt consacré à quelques spécialités culinaires que nous avons goûté au Pérou. D’autre part, on constate au Pérou une chose incroyable, il est impossible de se faire à manger sois-même pour moins cher que ce que l’on mange dans les petits restaurants de quartier (Soupe + plat = 1,50€). Le jour où l’on verra ça en France, le monde aura bien changé!
 

Cuzco, omniprésence religieuse et églises en tout genre

Notre reporter officiel affilié à la religion Johan Mailloux a pris rien que pour vous des clichés et des informations à propos de tout ce patrimoine religieux.
 
Cette importante implantation religieuse peut s’expliquer par la volonté des colons d’imposer la religion catholique quand ils sont arrivés à Cuzco et ont détruit l’empire Inca (au sens propre et au sens figuré).
 
vue de cuzco depuis église San Cristobal
Cuzco vue d’en haut depuis l’église San Cristobal
(vue de la Plazza das Armas)

 

Eglise compensa de Jesus Cuzco Pérou
Eglise Compania de Jesus

 

Couvent San domingo Cuzco Pérou
Couvent San Domingo Avenida del Sol

 

ancienne porte de ville Cuzco Pérou
Ancienne porte de la ville près du marché San Pedro
Une autre curiosité (si l’on peut dire) qu’a remarqué notre envoyé spécial amoureux du christ est qu’a Cuzco, la quasi totalité des Eglises sont payantes, peu pratique pour les visiter. Le seul moyen étant de s’y rendre le matin avant 9h car elles sont ouvertes lors des cultes. Cela n’a bien évidemment pas arrêté ce héros biblique qui s’est levé pour aller les visiter.
Pour conclure, la ville de Cuzco est très vivante et l’on ressent vraiment une forte cohésion dans la population locale (hors abus touristiques). Néanmoins l’hyper centre est envahi de tours operators qui vous poursuivent à longueur de journée en chantant : « machu picchu, machu picchu, machu picchu », Insuportables. Mais une fois éloignés de ce quartier, vous vous retrouvez très vite en plein cœur de la vie locale pour vivre pleinement au rythme de la ville.
Etape suivante: direction Arequipa plus au sud pour nous rapprocher de la Bolivie et aller découvrir le fameux canyon de Colca, consideré comme le plus profond du monde et jouissant d’un climat exceptionnel.
Check-List: Se faire expliquer la religion Péruvienne 
par un illuminé en quête d’un guide spirituel: CHECK