Après avoir atteint le cap nord avec notre petite 4L, nous redescendons vers Alta où mes 2 pilotes de choc reprendront l’avion pour la France.

Entre temps, nous avons rencontré Gwendoline, partie pour un Road trip Norvégien en Stop, qui s’est largement incrustée dans la Felix Express pour faire un bout de chemin avec nous. Je ne vous raconte même pas l’état des suspensions…

Pour ne pas rentrer trop vite à Alta, nous nous arrêtons à Hammerfest, car Just avait entendu des rumeurs au sujet de cette ville…

Hammerfest: l’ancienne société royale des ours polaires

Notre ami Just fervent lecteur de notre guide de route (Lonely Planet) avait déniché un petit paragraphe sur une ancienne Société Royale des Ours Polaires. Intrigués, nous décidons d’aller y jeter un oeil.
Une fois sur place, nous découvrons un petit musée gratuit qui retrace l’épopée des expéditions faites en Artique depuis le port d’Hammerfest. Les pionniers du froid partaient à l’époque à la chasse à l’ours, au phoque et à la baleine.
En plus de cette visite historique, il vous est possible de devenir membre de la société royale des ours polaires pour 20€… une aubaine (quoi que limite hors budj)
Cela contribue notamment à l’entretien du musée et à la sauvegarde de ce patrimoine. Ni une ni deux, nous voilà donc chevaliers des ours, un vrai truc de fou. On nous offre donc une carte, un diplôme, un pin’s et un autocollant pour titine. Autant vous dire qu’avec ça, on ne pourra jamais se faire emmerder par un ours blanc!

Gammelveien: randonnée au dessus d’Hammerfest

Comme nos Salomon avaient besoin d’un petit décrassage, nous avons cherché un sentier de randonnée dans la région d’Hammerfest. Sur un petit site dédié à la rando nous trouvons le nom d’une randonnée célèbre: la Gammelveien.
Ni une ni deux, le lendemain, aux aurores (environ 14h10), nous partons sur les indication de l’office de tourisme sur ce sentier « très bien indiqué ». 5km plus tard, nous étions perdus (pas genre perdus perdus, mais en tout cas, nous n’étions plus sur le bon sentier).
Un peu plus loin nous trouvons un panneau d’indications que nous prenons en photo histoire de ne plus se perdre. C’est après quelques kilomètres, que nous comprenons que nous sommes tombés sur le même apprenti cartologue que lors de notre excursion sur les îles de Gotland de Farö.

Comme de toute manière la mer était plus ou moins à notre droite et que nous avions une Tour TV en visu il était compliqué de se perdre. N’écoutant que notre courage, nous avons donc tracé notre propre chemin en suivant de temps en temps celui des moutons.

Le temps était au beau fixe, la chaleur était au rendez-vous (ça faisait longtemps qu’on l’attendait) et les paysages étaient superbes.
Durant cette randonnée, nous avons longé des rivières bleues turquoises, marché sur un glacier, côtoyé de nombreux lacs de montagne, escaladé un pic coiffé de la fameuse tour TV (le Tyven) et surplombant la baie de Hammerfest, un vrai beau spectacle.
Les petits ruisseaux de montagne nous ont également donné l’occasion de re-tester nos gourdes et paille filtrantes Lifestraw Nous partions pour une marche de 18km et s’en est 20 que nous avions parcourus à la fin de la journée.

Après avoir bien marché, il faut bien manger !

Partis un peu précipitamment le matin après avoir avalé seulement quelques cookies et un café, ce n’est pas la banane du 4h qui aurait pu boucher le trou béant dans notre estomac…

Maloud a bien essayé de nous attraper un renne pour survivre mais en vain…

C’est donc après une journée bien éprouvante que nous décidons d’aller se faire un petit restaurant face au port.

(J’invite les plus sensibles à ne pas lire la fin de cet article)

Nous ne voulions pas quitter la Norvège sans manger une spécialité bien locale. Quelques minutes plus tard, nous voici donc devant un superbe steak de baleine une pinte de bière locale à la main.

A noter que la pêche à la baleine est très contrôlée en Norvège et que seules quelques espèces peuvent être pêchées.

Pour le goût, je n’ai pas honte de le dire, c’était foutrement bon, on croirait manger du boeuf, de chez Lhommeau ou Delaune.

Comme le repas était déjà bien cher, nous avons improvisé un petit dessert au feu de camp: bananes / chocolat au barbecue et marshmallows.

Venger Pinocchio en mangeant de la baleine: CHECK

Pour relire notre dernier article

Rampestreken, Trollstigen et Geiranger Fjord, baroudage dans l’ouest Norvégien

6 août, 2017|Commentaires fermés sur Rampestreken, Trollstigen et Geiranger Fjord, baroudage dans l’ouest Norvégien

Ce jour là, sans le savoir une bonne journée de malades nous attendait… après notre visite de Trondheim, le soir même nous roulons en direction de Åndalsnes. Nous entrons alors officiellement dans la région des [...]

Résumé
Randonnée à Hammerfest, Société des ours Polaires et Steacks de baleine
Nom de l'article
Randonnée à Hammerfest, Société des ours Polaires et Steacks de baleine
Description
Après le Nordkapp, nous redescendons vers Hammerfest pour une petite randonnée, devenir membre de la société des ours polaires et manger de la baleine.