Après notre première journée plutôt décevante, nous tentons une seconde embardée à Bogotá, cette fois ci avec Johan qui nous a rejoint pour la suite du voyage. Nous avons misé sur deux hauts lieux touristiques pour assurer le coup et en prendre plein les yeux.

Museo del oro de Bogotá

Le musée de l’or de Bogotá est l’une des curiosités que nous ne voulions pas louper lors de notre road trip en Amérique du sud. Ce musée consacré essentiellement à la taille et à l’histoire de l’or en Colombie nous a permis de comprendre l’importance de ce métal dans les cultures pré-colombiennes. Plus qu’un symbole de richesse ou de puissance, une vraie mythologie s’est construite autour de l’or.
Les différentes formes des pièces taillées dans l’or avaient toute une très forte signification, les formes les plus couramment utilisées pour des bijoux ou des masques rituels étaient par exemple le jaguar ou la chauve souris, symboles de puissance, de force et de liberté. L’or avait également une très grande importance dans les rituels funéraires et célébrations religieuses. Le musée retrace autour du façonnage de l’or, l’histoire des différentes régions de Colombie, la manière dont on l’y travaillait et ses significations. Un musée immense qui méritait bien les 2 heures de visites que nous lui avons consacré
museo del oro Bogota Colombie
Museo del oro Bogotá, costume de cérémonie

Nourriture locale à Bogotá dans la Candelaria

Après cette éprouvante visite du musée de l’or et un petit déjeuner plutôt léger, 2 tartines de pain et un œuf brouillé, nous envisageons sérieusement de goûter aux plats locaux! C’est ainsi que nous nous retrouvons à manger un plat local dans une petite bicoque du centre historique, la candelaria.
Une guinguette basse de plafond et une table inconfortable ne nous ont nullement effrayés, la quantité de nourriture, un peu! Nous avons commandé à l’aveugle un plat dont nous avons seulement vu la photo et nous n’avons pas étés déçus. Nosu commandons donc un Sancocho, un bouillon contenant des pommes de terre, des navets, du mais et des carottes ainsi qu’une très belle cuisse de poulet, le tout accompagné de riz et d’un morceau d’avocat, Alex n’a même pas pu finir, c’est vous dire!
sancocho Restaurant bogota la candelaria
Sancocho, plat colombien mangé à Bogotá

 

En allant manger, je remarque un véhicule très marrant, une renault 4 transformée en magasin (et oui encore une). Le propriétaire l’avait remplie de produits en tout genre et les vendait à même un carrefour. Si mon oncle Patrick avait vu le chargement, il aurait sûrement poussé le propriétaire à changer les amortisseurs.
4L magasin dans les rues de Bogota Colombie
Bogotá, Renault 4 « magasin »

Bogotá vue d’en haut, ascension du Montserrate

Après ce copieux repas, nous nous dirigeons vers le Montserrate, une colline surplombant Bogotá et située à 3200 m d’altitude. Une montée en téléphérique nous a conduit sur un immense plateau très fréquenté des colombiens ou se trouve une chapelle et d’ou l’on peut apercevoir le christ rédempteur veillant sur Bogotá (copieurs). Une sorte de lieu à la fois de pèlerinage et touristique ou l’on peut manger et passer la journée. Je profite de la superbe vue sur la capitale pour vous présenter Johann le 3 ème bob trotteur.
Vue du montserrate Bogota Colombie
Johan et Alexandre, cochonou sur la ville !
Christ Rédempteur Montserrat Bogota Colombie
Christ rédempteur qui veille sur Bogota en Colombie

 

Cette colline étant un monument religieux, on y retrouve une chapelle, un christ rédempteur mais également tout un parcours religieux retraçant l’ascension du christ. En très bon observateurs, nous avons même relevé quelques incohérence sur certaines représentations religieuses… Serez vous aussi observateurs? (Âmes pieuses s’abstenir)
chemin de croix montserrate Bogota Colombie
Incohérence religieuse Montserrate Bogotá
Après avoir contemplé cette vue magnifique sur la ville, nous entreprenons la redescente, Alex et Johann ont choisit l’option file d’attente du téléphérique et quant à moi j’ai choisi la descente en courant (2,2 km pour 800 m de dénivelé), une bonne descente qui a mis mes cuisses à rude épreuve et qui m’a fait bien transpirer (une fois n’est pas coutume)!
Suite de l’aventure: Voyage en Bus de Bogota à Manizales pour visiter la zona cafetera, région du café.
Check-list: Se faire suivre par un Alcoolique, Quadriglotte très envahissant : CHECK