Changement d’équipage pour la suite du voyage

Après 26 Jours passés avec mes 2 beaux baroudeurs Just et Kevin, il est temps pour eux de revenir à la vie active (et oui, les retraites ne se subventionnent pas tout seules). Sur la route, nous avons quand même pris le temps de vous faire une petite chanson d’aurevoir !

Ce même jour, c’est la jolie Julie qui débarque à l’aéroport d’Alta pour prendre son quart. Comme on est pas des bêtes, on lui avait préparé un joli petit campement pour passer tous les 4 une belle dernière soirée histoire de marquer le coup. Autant vous dire que nous avons oublié de dormir avant que je re-dépose les 2 gaillards à l’aéroport. Il faut le dire, pas sans de grandes embrassades et un petit pincement au coeur. Après tout il faut aussi penser à Titine qui avait vraiment besoin de se soulager les suspensions.

Donc voilà, le changement est effectué, ce n’est plus 2 ganaches de champions que vous apercevrez dans les articles mais une bouille de paupiette.

Le Finnmark, longues routes et paysages à couper le souffle

Le Finnmark, c’est cette grande région au nord de la Norvège, collé à la Finlande et à la Suède et s’étirant jusqu’au Cap Nord. C’est aussi le paradis des pêcheurs de saumons.
Tout au long de la route, nous apercevons de grandes étendues de bitume, à notre gauche la montagne, à notre droite, une immense rivière et au milieu, enfin sur la route, des rennes en goguette qui s’en cognent vraiment bien de la circulation.

Nous sommes dimanche, et tous les kilomètres, l’on voit des voitures stationnées. Pas de friteries ou de camionnettes blanches à l’horizon pourtant…
Nous comprenons bien vite que dans la région ils sont fanas de pêche, et pas n’importe laquelle, la pêche à la mouche. D’immenses cannes de compétitions fixées directement sur le capot des voitures vous font clairement comprendre qu’ici on ne rigole pas.
En contrebas, on aperçoit ces messieurs, les cuisses dans l’eau en train d’agiter leurs lancers et sous un joli soleil, cela donnerait presque envie d’aller taquiner du poisson.

Un peu plus tard, à Alta, nous découvrirons un loisir bien lucratif, quasiment un attrape bobos: la pêche au saumon organisée. Pour faire simple, tu loues un bateau à moteur vintage, tu loues le type qui sait le piloter (pas forcément vintage le type) et il t’emmène sans relâche sur la rivière jusqu’à ce que tu aies pu sortir un saumon. Triste image de la pêche à touristes mais il faut avouer que voir un saumon être sorti de l’eau c’est impressionnant. (C’est officiel Barbiche déménage).

Traversée du Troms en Renault 4L

Après un passage dans la ville de Tromsö au Nord-quasi-ouest de la Norvège (un article viendra sur cette petite bourgade), nous traversons le Troms (oui ils ne se sont pas foulés pour le nom de leurs villes).
Il fallait que je vous montre ces images, car premièrement ce sont les premiers kilomètres Norvégiens de Julie, mais également car elle nous a littéralement emmenés au dessus des nuages, moi et la petite auto!

Aller au sauna tout en restant dans notre Budj’: CHECK

Pour relire notre dernier article

Rampestreken, Trollstigen et Geiranger Fjord, baroudage dans l’ouest Norvégien

6 août, 2017|Commentaires fermés sur Rampestreken, Trollstigen et Geiranger Fjord, baroudage dans l’ouest Norvégien

Ce jour là, sans le savoir une bonne journée de malades nous attendait… après notre visite de Trondheim, le soir même nous roulons en direction de Åndalsnes. Nous entrons alors officiellement dans la région des [...]

Résumé
Changement d'équipe et balades dans le Finnmark et le Troms
Nom de l'article
Changement d'équipe et balades dans le Finnmark et le Troms
Description
En redescendant un Nordkapp, nous traversons le Finnmark, la région des pêcheurs de saumon. Ce sera également la fin du voyage pour nos 2 baroudeurs en herbe.